12 janvier 2009

« La ferme des animaux » de George Orwell

Category: Lectures — Fabien @ 8:49

Note : 4,5/5
ISBN : 2070375161

Non, je n’ai pas lu trois livres en un jour … Je rattrape juste mon retard.

Que n’a t’on pas dit à propos de ce livre … Ce court roman est un classique. Geeorge Orwell nous y décrit une ferme, en Angleterre, où les animaux se révoltent contre leur maître humain et prennent le pouvoir.

Les six principes fondateurs de l’Animalisme y sont posés, marquant la frontière entre les ‘quatre-pattes’ (les animaux) et les ‘deux-pattes’ (les humains). Ces six principes définissent une société d’égalité et de partage.

Bientôt, ces six principes vont voler en éclat, les uns après les autres pour aboutir à un régime totalitaire identique à l’exploitation par l’homme.

Orwell reprend ici la méthode des fables de La Fontaine, où l’utilisation de personnages non-humains permet de marquer une distance entre les personnages et le lecteur, ce qui nous permet de nous poser en observcateur neutre. Ce roman a souvent été décrit comme anti-communiste,  alors qu’il ne montre qu’une dérive du communisme, tel qu’il a été mis en oeuvre en URSS.

J’aime beaucoup la façon don George Orwell nous montre les dérapages qui font passer d’une société égalitaire à une société dictatoriale où tout est contrôlé. Le contrôle de l’information, l’ennemi extérieur, l’ennemi intérieur, la garde rapprochée, les privilèges, tous ces éléments sont décrits de l’intérieur avec une véracité qui donne des frissons dans le dos.

A lire. Absolument.

Un commentaire »

  1. Absolument d’accord (et par conséquent) rien à ajouter à ta conclusion.

    Comment par Emmanuel DESVIGNE — 14 janvier 2009 @ 18:38

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URI

Leave a comment

XHTML ( You can use these tags):
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> .