28 février 2010

Indifférence

Category: Humeur — Fabien @ 8:29

Samedi, je fais quelques courses dans un supermarché de la région parisienne. La caissière s’occupe de la personne devant moi, et lui lance le « bonjour » standard de l’approche BAM (bonjour, au revoir merci). La cliente regarde ailleurs et ne répond rien. Le dernier article encaissé, la cliente, sans un regard, sans un mot, tend son gros billet de 200 avant même que la caissère ne lui annonce le montant de la facture. La caissière lui rend la monnaie, la cliente l’empoche, toujours sans un regard. Le « au revoir » obligatoire de la caissère sort de ses lèvres tandis qu’elle regarde la cliente s’éloigner, le regard lourd de colère, de frustration voire de haine.

Je me suis fait un plasir de saluer la caissière de mon plus sourire et de mon plus beau bonjour.

Un commentaire »

  1. il m’est arrivé d’observer le même genre de comportement et l’on peut également noter que quelquefois c’est l’exact inverse… sûrement une manière de préparer la clientèle aux caisses rapides à scanner sans plus aucune caissière accrochée à un sourire crispé et obligée de saluer sans envie… ni élan…. on dit que c’est le progès…. bien triste à mon goût.

    Comment by marie — 28 février 2010 @ 19:15

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URI

Leave a comment

XHTML ( You can use these tags):
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> .