23 janvier 2009

C’est bô le numérique

Category: High-tech,Humeur — Fabien @ 10:37

Pour Noël 2007, j’ai reçu une flûte traversière … Un nouvel instrument de plus à apprendre.

Pour le réveillon du nouvel an 2008-2009, j’ai proposé à une copine (merci Algrid) qui joue aussi de la flûte de faire un duo : nous avons choisi l’Ave Verum de Mozart (limité aux deux voix du dessus).

Je me suis ensuite amusé à m’enregistrer en train de jouer les quatre voix successivement. Comme la flûte n’a pas un registre suffisamment étendu pour jouer les quatre voix, j’ai joué la voix de ténor à l’octave du dessus et la voix de basse deux octaves en dessus. Par bidouillage numérique, j’ai remis ces deux voix à leur hauteur normale, j’ai mixé le tout, et ça donne ça : Ave Verum à la flûte

Après, je me suis dit que, pour une oeuvre écrite pour un choeur, ça pourrait être bien de le chanter aussi. J’ai donc enregistré à leur hauteur normale les voix de ténor et de basse, et à l’octave en dessous les voix d’alto et de soprano. Et là, çe le faisait pas du tout : la transposition d’une octave des voix d’alto et de soprano donnaient des voix de gremlins… Après analyse attentive de la partition, j’ai vu que je pouvais faire la voix d’alto sans trop de problème, ainsi que la voix de soprano (en voix de tête quand même). Et voici l’Ave Verum de Mozart par le Fabulous Fab’s Quartet.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URI

Leave a comment

XHTML ( You can use these tags):
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> .