24 septembre 2008

Troy Davis, en instance d’exécution

Category: Humeur — Fabien @ 9:51

Troy Davis est un états-unien ; il a été condamné à mort en 1991 sans preuve matérielle alors que l’arme du crime n’a jamais été retrouvée. Il a toujours clamé son innocence. Depuis son procès, sept des neuf témoins se sont rétractés, certains dénonçant la pression de la police pour incriminer Troy Davis.

Troy Davis a passé 17 ans dans le couloir de la mort ; il devait être exécuté le 17 juillet 2007 ; son exécution a été repoussée la veille. Il devait être exécuté hier ; alors qu’il avait déjà dit adieu à sa famille, à 90min de l’exécution, la Cour Suprême lui accorde un sursis, le temps de décider si elle prend en compte ou non l’appel en révision du procès des avocats de Troy Davis.

Même si l’on est partisan de la peine de mort (ce que je ne suis pas), passer 17 ans pour attendre de se faire tuer, bénéficier d’un sursis à 90min de son exécution, tout cela est d’une cruauté sans nom. Sans compter que, si la Cour Suprême refuse de prendre en compte l’appel,  la sentence sera quand même appliquée…

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URI

Leave a comment

XHTML ( You can use these tags):
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> .