17 juillet 2007

Edradour Tokaji

Category: Whisky — Fabien @ 22:09

Edradout TokajiLa mode est aux finitions dans un peu n’importe quoi : en tonneau de Sauternes, de Bordeaux, de sherry, de porto…

En voici une pour laquelle j’ai quand même craqué : une finition dans un fût ayant contenu du Tokay.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Tokay est un vin de Hongrie très doux et complexe. Personnellement, j’adore.

Voici un whisky qui ne laisse pas indifférent : certains puristes diront même que ceci n’est pas un whisky. Moi, je suis fan.

Dès que le whisky entre en bouche, on reconnaît l’influence du Tokay : des arômes d’abricot et de miel, un côté subtilement oxydé, et une douceur inhabituelle dans un whisky ; seul reproche, une acidité, pas génante, mais « inutile ». Et cette longueur en bouche … une merveille.

Comme pour tous les whiskies que j’apprécie, quelques centilitres suffisent tellement les goûts sont riches. Le seul bémol : la bouteille est à 59?.

Petite précision : même ma femme, qui n’aime généralement pas le whisky, aime bien celui-là

3 Comments »

  1. Bonsoir Fabien,
    Une précision doit être apportée : cet Edradour « full Tokaji matured » n’est pas une finition, c’est tout simplement une maturation intégrale de 4 années, unique au monde !
    Au même titre que Ballechin 46% de la même distillerie, une maturation intégrale de 3 ans et 5 mois dans des fûts de Bougognes rouges de l’appellation Saint-Romain de la Côte de Beaune, une expérimentation menée de main de maître par Ian Henderson (ex-directeur de Laphroaig et l’actuel d’Edradour)et Andrew Symington, le propriétaire de la distillerie, ils ont réalisé une expression des Highlands dans le pur style d’Islay, un single malt puissamment tourbé (pas mois de 50ppm,  » Ballechin  » est le nom d’une distillerie fermée depuis des lustres et qui se situait à côté d’Edradour…
    Slainthe,
    Gilles

    Comment by labaule-lacave — 27 mai 2008 @ 18:13

  2. […] et chocolatées, avec des accents oxydés (rappelant le Edradour Tokaji dont je vous parlais ici, mais en plus discret). En conclusion, un excellent whisky, plutôt à déguster en […]

    Ping by Les humeurs de Fabien » Le Macallan Master Edition — 25 août 2008 @ 12:06

  3. […] tous les whiskies que j’ai achetés, celui-ci, à égalité avec l’Edradour Tokaji, est mon préféré. Pour ceux qui connaissent le Bailey’s, on y est, sans le côté sucré […]

    Ping by Les humeurs de Fabien » Nikka Coffey Grain 12 ans — 16 octobre 2009 @ 9:57

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URI

Leave a comment

XHTML ( You can use these tags):
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> .